JUIN & JUILLET

JUST MAKE IT NOT LOOK LIKE DANCE

Lucie Eidenbenz - Association Brøcøliwald

Le projet naît de l’envie d’interroger ce qui nous anime, profondément, à chaque instant, dans le domaine de l’infra-verbal. Qu’est-ce qui nous meut, littéralement, nous met en mouvement ? Quel est ce désir qui fait que
chaque cellule de notre corps ne cesse de se mouvoir et de se transformer ?

À quel moment considère-t-on ce que l’on fait comme une danse ? Quelle est la part liée à la mémoire du corps, et quelle est la part de sensations
vécues dans l’instant ?


Je voudrais mener une recherche centrée sur le corps, en mettant ces questions concrètement à l’œuvre par l’expérimentation et à la composition.


À partir d’une liste d’actions, de verbes pris comme des partitions à interpréter– mais aussi à partir d’un mash-up de gestuelles récoltées dans mon entourage et dans différentes références sélectionnées, je chercherai
à créer une écriture disruptive, performative, et évolutive. Ma recherche sera basée sur une attention à ce que ce corps a à dire à chaque instant, et à rendre visible ce qui potentiellement l’entrave ou le pousse. Le mot d’ordre « Just make it not look like dance » m’a été donné lors d’un voyage en Iran où je montrais une pièce de danse. Le pays interdisant la danse, il fallait ré-écrire la pièce en tâchant d’en camoufler la danse, de façon à ce qu’elle passe inaperçue. L’enregistrement sonore de cette liste d’éléments à mettre en œuvre pour faire en sorte que la danse ne ressemble pas à de la danse – fait en Iran – me servira aussi de partition, ici, en Suisse où la danse est autorisée…. mais sous quelle forme, et qui s’autorise vraiment à danser ?

Conception, performance, chorégraphie : Lucie Eidenbenz
Musique : Gilbert Trefzger
Production : Association Brøcøliwald
Soutien : Action Intermittence – Fonds de soutien à l’engagement des intermittent.e.s genevois.e.s
www.lucieeidenbenz.com