Les Chorégraphiques

Les Chorégraphiques#8
du 11 au 15 janvier à l’Oriental-Vevey
 

Le Dansomètre, en collaboration avec l’Oriental, pésentent la huitième édition des Chorégraphiques. Une programmation composée de trois créations de danse contemporaine par des compagnies émergentes et confirmées.Du 11 au 15 janvier 2023
Me-je-ve 20h | sa 19h | di 17h30
Oriental-Vevey
www.orientalvevey.ch / 021 925 35 90

 

SAYS THE PHOENIX
Cie SM Morgane Stephan

D’un être humain en animal – et inversement – ou d’une symbiose mi-femme mi-bête, says the phoenix prend le roller comme attribut moderne, esthétique et mythologique. A la fois symbolique et infernal, force physique et expression de changement, il met à l’épreuve le corps par sa métamorphose dans une critique de la vitesse comme éloge du ralentir.

Concept et performance: Morgane Stephan | solo in situ

TRAJECTOIRES
Cie Les Rêves d’Hathor

C’est une image figée et tragique qui à déclenché ce projet. Pourtant avec Trajectoires je voudrais donner un souffle d’espoir à ma principale question: quel monde veut-on transmettre?» Malena Sardi. Surgi du sentiment d’urgence de nos jours, ce projet est un manifeste poétique d’engagement commun. Un mirage sonore et visuel d’architecture surprenante, entre nature et contre-nature, avec des textures qui nous amèneront dans des univers connus, peu connus ou ignorés.

Conception, mise en scène et création sonore: Malena Sardi | Chorégraphie: Marthe Krummenacher | Collaboration à la chorégraphie: Pauline Huguet Danse en alternance: Marthe Krummenacher & Pauline Huguet | Création visuelle: Sophie Le Meillour Création lumière: Sandra Romanelli | Regard extérieur et aide à la dramaturgie: Marie Fourquet | Assistance en image et collaboration à la création visuelle : Alice Nimier | Communication: Marie-Sophie Péclard

COMME UN SAUT IMMOBILE EP.6 | Audiodanses
Cie Crile-Lorena Dozio

Lorena Dozio développe une recherche autour du principe de la description en relation aux limites du corps et aux états de conscience modifiés. Cette nouvelle création fait partie du projet chorégraphique et sonore Audiodanses qui interroge l’écart entre ce que l’on voit et ce que l’on entend, interrogeant la physicalité du son et l’invisibilité de la danse. La nouvelle création Comme un saut immobile se concentre sur la relation entre l’environnement, le paysage et les limites du corps, ses états, sensations, perceptions internes et externes.

Conception, danse et textes: Lorena Dozio | Son et musique: Kerwin Rolland | Musique: Carlo Ciceri | Textes, dramaturgie et voix: Stéphane Bouquet | Collaboration: Kerem Gelebek | Séverine Bauvais | Julie Salgues | Lumières: Séverine Rième