Inauguration du Dansomètre

Le Dansomètre inaugure sa nouvelle formule publique le vendredi 25 novembre 2022. Grâce au fonds de transformation octroyé par l’Office fédéral de la culturel et
le Canton de Vaud ainsi que d’un fonds de la Ville de Vevey, l’espace a pu être réaffecté en lieu public lui permettant, en plus de l’accueil de résidences, la mise en place d’une programmation de spectacles et de multiples activités autour de la danse contemporaine.

PROGRAMME

19.00 – partie officielle
Allocutions
Performance du Collectif Foulles – Tales123
Apéro dînatoire

20.30 – partie festive
Dj set avec invité·es surprises jusqu’à minuit

Partie officielle sur inscription

soutien à l’administration

Les compagnies en résidences au Dansomètre peuvent bénéficier d’ateliers de soutien à l’administration qui ont pour but de présenter la mission de l’administration de projets artistiques, de définir les besoins des compagnies et de fournir des outils adéquats qui visent l’amélioration de l’activité artistique des compagnies.

L’atelier est mené par Marianne Caplan qui assure la direction administrative de Prototype Status / Dansomètre. Elle bénéficie d’une riche expérience et d’une véritable expertise dans l’administration culturelle. Elle a notamment travaillé en tant qu’assistante à la direction technique du Béjart Ballet Lausanne mais aussi comme administratrice de la Salle CO2, à Bulle. Elle a ensuite été administratrice de nombreuses compagnies d’art scénique vaudois et fondatrice d’Arythmie, un bureau d’administration et de production. Elle vient par ailleurs d’être engagée en tant qu’administratrice pour la Sélection suisse en Avignon.

Archives – Atelier parents enfants

Pour partir à la découverte de la danse et de l’expression corporelle.
Une heure pour s’approprier l’espace, bouger, créer et expérimenter des mouvements au cours d’un moment privilégié avec votre peti·te danseur·se en herbe (âgé·e de 4 à 9 ans).
Un atelier proposé par Fabio Bergamaschi, médiateur du Dansomètre et danseur de Prototype Status.

Tarif : CHF 15.-
Inscription : info@dansometre.ch

Cie Crile – Lorena Dozio

Lorena Dozio développe une recherche autour du principe de la description en relation aux limites du corps et aux états de conscience modifiés. Cette nouvelle création fait partie du projet chorégraphique et sonore Audiodanses qui interroge l’écart entre ce que l’on voit et ce que l’on entend, interrogeant la physicalité du son et l’invisibilité de la danse. La nouvelle création Comme un saut immobile se concentre sur la relation entre l’environnement, le paysage et les limites du corps,ses états, sensations, perceptions interneset externes.

Conception, danse et textes: Lorena Dozio
Son et musique: Kerwin Rolland
Musique: Carlo Ciceri
Textes, dramaturgie et voix: Stéphane Bouquet
Collaboration: Kerem Gelebek | Séverine Bauvais | Julie Salgues
Lumières: Séverine Rième

Cie Les Rêves d’Hathor

Trajectoires est né d’une image tragique. Surgi du sentiment d’urgence de nos jours, ce projet est un manifeste poétique d’engagement commun pour la reconstruction et la transmission d’un monde plus rond, plus doux et plus juste. Un mirage sonore et visuel d’architectures complexes, entre nature et contre-nature, avec des textures qui nous amèneront dans des univers connus, peu connus ou ignorés.

Conception et création sonore: Malena Sardi
Chorégraphie: Marthe Krummenacher
Danse: Pauline Huguet
Création visuelle: Sophie Le Meillour
Regard extérieur et aide à la dramaturgie: Marie Fourquet

plus d’infos

Cie SM – Morgane Stephan

Corps à corps moite entre deux peformeuses, Sinistra est une création hybride: un embryon ou un avorton, une bizarrerie esthétique pour s’intéresser de plus près à la notion de fatalité, monstruosité et adaptabilité au plateau. Étrangères au temps, prisonnières atmosphériques, catapultées dans une suspension et de l’immuabilité, les corps et les voix de ces deux femmes cherchent à se répondre, à se correspondre pour évoluer.

Créatrices et performeuses corps & voix: Myriam Jarmache et Morgane Stephan

plus d’infos

Prune Beuchat & Julien Meyer

Ce projet de recherche se propose d’étudier la direction d’acteur·ice dans son rapport non explicatif et non analytique à un texte. Il s’agit de différer le sens, en considérant d’une part que le jeu exige d’autres moyens qu’une enquête sur « ce que ça veut dire » et d’autre part que le travail de répétition permet une approche non prédéterminée du langage. L’action littérale ouvre des pistes d’expérimentations originales pour court-circuiter des habitudes d’interprétation textuelle. En expérimentant la direction à vue, et en s’attachant au premier degré pour inciter le corps à se mettre en mouvement, il s’agira de relever le vocabulaire employé pour la direction d’acteur·ice et le déplacement des corps dans l’espace. Le travail se fera à partir du texte Devant la parole de Valère Novarina, se fondant sur les possibles du « pré-expressif » et de l’adresse pour l’acteur·ice.

Ce projet s’intègre au programme de recherche dirigé par la Manufacture.

Photo : (Détail) La Cantate des mots camés (1971-1977) in François Dufrêne, Édition museuserralves, Museo de Arte contemporânea, 2007, p. 162.

Shaymaa Shoukry

Actuellement, Shaymaa s’intéresse à la recherche sur l’origine du mouvement, la répétition et la transformation tout en remettant constamment en question les approches permettant de partager sa pratique artistique avec des publics d’origines diverses et de paysages variés.

Womb, un voyage dans l’utérus. La création d’une danse qui reflète l’utérus au globe, en explorant comment le temps et l’espace peuvent changer grâce à un dialogue entre la musique et le mouvement pelvien. Travailler à travers le centre, l’origine de la force vitale, l’espace de manifestation du pouvoir, pour revenir à la profondeur du sol familier… le noyau.

Shaymaa a étudié les arts visuels et le théâtre à l’Université américaine du Caire et la danse à l’école de l’Opéra du Caire. Elle a suivi le programme d’ateliers de danse contemporaine au Studio Emad Eddin 2008-2011 et la formation Seeds’ Training for Dance Teaching basée au Caire en 2012-2013. Cofondatrice et directrice artistique de la compagnie « Dayer for artistic productions » basée au Caire et œuvre à l’échelle internationale.

Concept, danse et chorégraphie : Shaymaa Shoukry
Musique live et composition : Ahmed Saleh
Chant : Anastasia Katsinavaki
Violoncelle et texte : Shaymaa Shoukry
Coach de mouvement de danse orientale : Sherin Hegazy
Remerciements à : Jasmine Morand, Nicole Seiler, Neda Loncarevic, Tiago Branquino
Produit par Ahmed El Attar & Dayer for Artistic Production
Soutiens : Orient Productions, Pro Helvetia, Dansomètre – espace de création et recherche chorégraphique, 1927 art space, Mophradat, Studio Romain Equey.

Archives – Atelier d’initiation à La Cour de l’Avenir

Fabio Bergamaschi propose dans cet atelier un éveil du corps, au travers des exercices d’incorporation animale pour recréer organiquement la biomécanique du corps avec la danse.

L’animalité est ici métaphore, métamorphose, qui relie imaginaire incorporé, transformation du corps dansant et genèse d’une danse singulière ; l’objectif est de mettre en lien la notion de développement de soi et de certaines compétences personnelles comme l’intuition au travers de l’observation des caractéristiques des animaux.

Travailler sur l’animal permet d’explorer des paramètres fondamentaux de la danse : poids, énergies, impulsions, rythmes, etc., de devenir plus conscient-e.x de la pesanteur, des appuis au sol, du jeu de fibres musculaires peu exploitées. L’imaginaire se déploie pour réactiver des mémoires, dépayser les sensations, en (re)découvrir de peu connues ou en inventer de nouvelles.

Le simple fait de jouer avec ces paramètres, transforme le corps habituel en corps dansant et invite les enfants à vivre un moment de découverte corporelle de la nature et du vivant d’une manière ludique et dynamique.

Archives – Showing Shaymaa Shoukry

Un voyage dans l’utérus. La création d’une danse qui reflète l’utérus au globe, en explorant comment le temps et l’espace peuvent changer grâce à un dialogue entre la musique et le mouvement pelvien.

Travailler à travers le centre, l’origine de la force vitale, l’espace de manifestation du pouvoir, pour revenir à la profondeur du sol familier… le noyau.

 

Concept, danse et chorégraphie : Shaymaa Shoukry
Musique live et composition : Ahmed Saleh
Chant : Anastasia Katsinavaki
Violoncelle et texte : Shaymaa Shoukry
Coach de mouvement de danse orientale : Sherin Hegazy
Remerciements à : Jasmine Morand, Nicole Seiler, Neda Loncarevic, Tiago Branquino
Produit par Ahmed El Attar & Dayer for Artistic Production
Soutiens : Orient Productions, Pro Helvetia, Dansomètre – espace de création et recherche chorégraphique, 1927 art space, Mophradat, Studio Romain Equey.