Agneta&Cie

« Traces » est une manière poétique de nous interroger sur les résidus et les empreintes de nos passages résonnants dans nos sons quasi inaudibles, ces bruits qui ne retiennent plus notre attention car trop discrets et difficilement saisissables ; ou ces mouvements nécessaires mais pas spectaculaires que l’on tente de contrôler, de dissimuler et parfois d’étouffer.

Au Dansomètre nous chercherons à rendre audibles les sons générés par les danseuses: que ce soient des souffles, des bruits de pieds qui crissent, qui traînent, ou des rythmes sonores induits par la danse. De même, les mouvements des batteurs seront mis en évidence. Non seulement les mouvements et les gestes directement nécessaires aux instruments de percussion: taper, frotter, secouer… mais aussi les gestes autour de la percussion proprement dite: se saisir d’une nouvelle baguette ou d’un objet de percussion.

CRILE – Lorena Dozio

Au Dansomètre, Lorena Dozio va travailler sur sa création « Comme un saut immobile, je retiens le souffle », qui fait partie d’un projet plus large intitulé « Audiodanses », qui vient interroger le rapport entre ce que l’on voit de la danse et ce que l’on entend. Dans cette création la compagnie CRILE se concentre sur l’invisible rendu visible et audible par la description et le son sur un plateau de théâtre interrogeant le rapport entre les éléments présents du spectacles et ceux absents.

Compagnie du 17 Juin – Faustine Moret

Avec Abadir, du nom d’une météorite dévorée par le dieu Saturne︎, je plonge dans une thématique à la fois vaste et intime en remontant dans mes souvenirs d’enfance et mes expériences de jeunesse. J’aimerais aussi approfondir mon cheminement créatif en m’aidant de techniques surréalistes et dadaïstes, qui font écho à ma manière intuitive de travailler, comme l’écriture automatique, les collages ou encore l’utilisation de mes rêves. Je collaborerai également avec une équipe composée d’une dramaturge, d’un musicien, d’une scénographe et d’une costumière.

 

(La) Rue Serendip

« C’est ça aussi » est une création de danse, de musique, de cirque, de corps qui s’entrelacent dans une intelligence collective. S’inspirant des bancs de poissons et d’autres formes animales, se déplaçant en essaim ou en nuée, chacun.e a un rôle qui évolue en fonction des besoins du groupe, de sa place dans le groupe et de la relation avec son environnement. Tantôt porteur·ses, tantôt porté·es, les interprètes construisent un mouvement aérien et acrobatique
mêlant l’union et l’individualité. Nous sommes emporté·es dans un voyage (re)questionnant la nécessité et la beauté de se mettre au service de l’autre. La musique live se lie aux corps dans un dialogue continu soutenant la danse et étant soutenue par cette dernière en retour. Des voix s’élèvent comme un chant de ralliement, une joie de vivre comme un appel vers d’autres possibles, vers d’autres horizons.

RENDEZ-VOUS THÉMATIQUE AUTOUR DE LA TABLE

Cette première rencontre « table ronde », modérée par le journaliste Pierre Philippe Cadert, s’articulera autour de la composition musicale en lien au champs chorégraphique avec des invité·es qui sont tour à tour artistes, compositeur·trices, danseur·ses et créateur·rices son.

Ces rendez-vous sont de véritables temps de parole et de réflexion « à la table » qui se veulent être transdisciplinaires, l’idée étant de croiser les regards, les pratiques et les vécus professionnels.

 

Printemps Famille

Pour partir à la découverte de la danse et de l’expression corporelle !
Une heure et demie pour S’approprier l’espace, bouger, créer et expérimenter des mouvements au cours d’un moment privilégié avec votre peti·te danseur·se en herbe (âgé de 4 à 9 ans).
Un atelier proposé par Jasmine Morand, chorégraphe et directrice artistique de Prototype Status – Vevey et Fabio Bergamaschi, médiateur du Dansomètre et danseur de Prototype Status.

Tarif : CHF 15.-
Inscription : info@dansometre.ch

Showing enfantine

L’Association Fréquence Moteur ouvre ses portes à deux classes d’enfantine des établissements primaires de Vevey et présente une étape de travail de sa création « Le Milieu », une création jeune et tout public.

« Le Milieu est un duo dansé et chanté, interprété par les artistes Sarah Bucher et Yann Hunziker.
Le travail de recherche est centré sur la création des deux protagonistes : l’oiseau – interprété
par Yann Hunziker – et le fantôme – interprété par Sarah Bucher. Explorer, en mouvements et en sons, quels sont leurs façons de bouger, leurs traits de caractère, leurs voix, leurs désirs et leurs ressentis. Comment est-ce que j’habite le monde lorsque je suis un oiseau ? Comment est-ce que j’habite le monde lorsque je suis un fantôme ? Comment ces façons singulières d’être au monde se confrontent-elles et se complètent-elles ? »

Solène Schnüriger, Audrey Dionis et Naji Seppey

« Touch me Saūle » de Solène Schnüriger, Audrey Dionis et Naji Seppey, est une performance communicative qui explore la relation de deux corps en mouvement à
travers le toucher. Accompagnée d’une surface digitale de musique, nommé « Touch Me », on s’immerge dans la rencontre de deux êtres en partageant leurs ressentis, émotions et expériences.